12.8.06

053 Thomas d-Aquin

053

St Thomas d'Aquin
Somme de Théologie, I-II, q.109, a.1, ad 1

L'homme peut-il sans la grâce, connaître quelque chose de vrai ?

Objection 1 : Il ne semble pas, car à propos de S. Paul (1 Co12,3) : "Nul ne peut dire 'Jésus est Seigneur', que sous l'action de l'Esprit Saint", nous lisons dans la Glose ambrosienne : "Tout ce qui est vrai, dit par quiconque, vient de l'Esprit Saint". Or le Saint-Esprit habite en nous par la grâce. Donc, sans la grâce, nous ne pouvons connaître la vérité.

Solution 1 : Toute vérité, quel que soit celui qui l'exprime, vient de l'Esprit Saint comme source de la lumière naturelle et comme exerçant sur l'esprit de l'homme une motion pour saisir et dire le vrai. Non comme habitant en lui par la grâce sanctifiante ou comme le gratifiant de quelque don habituel surajouté à la nature : cela ne se rencontre que pour certaines vérités à connaître et à dire, spécialement dans ce qui a rapport à la foi ; c'est précisément de cela que parlait l'Apôtre.


2 commentaires:

Joseph a dit…

Merci pour toutes ces citations fort intéressantes pour la plupart. D'autres sont plus discutables, mais chacun peut faire son choix.
Avec les Pères de l'Eglise et les anciens Docteurs on n'est jamais déçus !

Bruno a dit…

Merci infiniment pour votre blog !
Et merci encore pour avoir placé mon blog POSITIVER (pour respirer large) parmi vos partenaires ; j'ai fait un lien retour, bien entendu.
Je profite de l'occasion pour dire que je ne suis pas tout à fait d'accord avec le commentaire de Joseph : avec tous les saints et autres auteurs contemporains (Benoît XVI, Jean-Paul II, etc.) on n'est jamais déçus, car tous nous parlent de la vérité !